Le Retour de l’Oiseau-Tonnerre, T1: L’Éveil – Anne Robillard

le-retour-de-l-oiseau-tonnerre,-tome-1---l-eveil-683160-250-400

NOTE: 1,5/5

Auteur : Anne Robillard
Année de sortie : 2015
Éditions : Michel Lafon
Nombre de pages : 331
Genre : Fantasy

Trilogie parue

Synopsis :

Logan McEwan, divorcé, dans la quarantaine, satisfait de sa petite routine entre l’atelier de réparation d’ordinateurs et son minuscule appartement à Vancouver, voit sa vie basculer lorsqu’il se met à faire des régressions spontanées dans ses vies antérieures. Avec l’aide de Rain Taylor, un médium que lui présentera John Oliver, son meilleur ami, Logan se mettra en communication avec un être de lumière qui lui montrera le cheminement de son âme depuis sa toute première incarnation, mais dans quel but ?

En retournant dans ses vies antérieures, de l’Atlantide en passant par l’Égypte, la Mésopotamie, Babylone, la Phénicie, l’Amérique du Nord, la Chine, la Scandinavie et l’Italie, Logan a peine à croire qu’il a surmonté toutes ces épreuves dans un but unique. Mais lequel ?

« Ce que l’âme apprend durant ses incarnations lui sert dans toutes ses vies subséquentes. Rien n’est jamais perdu. »

Mon avis :

C’est l’histoire de Logan, un quadragénaire divorcé, qui a une vie plutôt simple, seulement ponctuée par les visites de sa fille unique. Il travaille d’arrache-pied dans une boutique de réparation, et fait des heures supplémentaires. Tout allait bien, sauf peut-être le fait que sa fille lui manque et qu’il se sent seul.
Mais un jour, alors qu’il travaille tard, il tombe dans ce qu’il pense être un rêve. Il est transporté dans une autre époque, et assiste à une scène étrange. Il se convint que ce n’est rien, qu’il travaille seulement trop, et va se reposer. Sauf que cela recommence, une fois, deux fois, jusqu’à ce que l’on comprenne que rien n’arrive par hasard. Le voilà embarqué dans une quête pour la survie de l’humanité.

Logan prend connaissance de l’existence des êtres de lumières, qui seront ses guides, et des vies antérieures de son âme.

Tout au long du livre s’alterneront des épisodes de sa vie actuelle, en tant que Logan, et d’autres de ses autres vies.

Logan est un personnage assez simple, je n’ai pas eu l’impression qu’il avait un contexte de vie intéressant. Il travaille, est divorcé, ne voit pas souvent sa fille, et c’est tout. Même les conflits avec son ex-femme m’ont paru fades, sans importance. Peut-être que l’auteur a préféré se concentrer sur les parties de ses vies antérieures, ce que je pourrai comprendre.
C’est la première fois que je lis un roman Jeunesse où le personnage est aussi âgé (attention, je ne dis pas qu’avoir quarante ans signifie être vieux !), mais cela change des livres où le héros est un adolescent. De la nouveauté ! Donc un bon point.

À certains moments, j’ai eu comme l’impression de répétitions, surtout après les passages des vies antérieures.

Je m’attendais, en lisant le synopsis, à lire une aventure où les vies antérieures du héros étaient réalistes, historiques. Mais en fait, non. Nous prenons connaissances de notions totalement fantastiques (hyperboréens, cristaux…), et je trouve cela dommage.
L’idée de base est vraiment bien trouvée, exploitée d’une manière différente de laquelle on peut s’attendre mais intéressante tout de même. Je ne sais pas si elle a déjà été utilisée dans un roman Jeunesse, c’est possible.

À la fin du livre, on ne connait toujours pas le but de la trilogie, le but du personnage. J’ai trouvé qu’il y avait des longueurs dans le livre. Avec le synopsis, on veut vraiment découvrir le destin de cet homme. Et bien, non, tentez votre chance au prochain tome !

Passons à la plume de l’auteur : je connais Anne Robillard grâce aux Chevaliers D’Émeraude. Cette auteure écrit simplement, comme dans la plupart des livres Jeunesse. Rien à dire de ce côté-là. Je salue tout de même l’envie de changer la donne des longues séries (douze pour les Chevaliers).

En conclusion, c’est un livre simple, avec une histoire légèrement ennuyeuse. Des bons, mais trop de mauvais côtés. La couverture et le synopsis donnaient envie, mais c’est une déception.

 Une déception

Publicités

2 réflexions sur “Le Retour de l’Oiseau-Tonnerre, T1: L’Éveil – Anne Robillard

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s