Une Vie Ailleurs – Gabrielle Zevin

Le Retour de l'Oiseau-Tonnerre Une Vie Ailleurs

 NOTE: 2,5/5

Auteur : Gabrielle Zevin
Année de sortie : 2005
Édition: Albin Michel, Collection Wiz
Nombre de pages : 320
Genre : Jeunesse

Synopsis :

Liz Hall, quinze ans, vient de mourir dans un accident de vélo. Elle se retrouve sur Ailleurs, un lieu où les défunts rajeunissent jusqu’à redevenir bébés et repartir dans le grand cycle de l’humanité. Pour Liz, qui rêvait d’atteindre enfin ses seize ans, le choc est brutal. Car elle n’a aucune envie de rajeunir. Ce qu’elle voulait, c’était décrocher son permis. Entrer à la fac. Connaître enfin le grand amour ! Il va pourtant lui falloir faire le deuil de son ancienne vie sur Terre avant de trouver un sens à cette nouvelle existence…

« Tout le monde vous aime quand vous êtes mort. Une fois que vous êtes mort, vous êtes fait pour la vie. »

Mon avis :

C’est l’histoire de Liz, jeune fille de quinze ans, qui vient de décéder. Elle se réveille dans un bateau, qui la mène tout droit à Ailleurs, une île immense perdue dans l’océan, le paradis de ce monde. À son arrivée, elle apprend qu’elle est coincée ici pour les quinze années à venir, le temps qu’elle rajeunisse jusqu’à redevenir bébé. On découvre un univers quelque peu farfelu, mais facilement compréhensible. C’est dans cet univers un peu particulier qu’échoue Liz, qui fait tout d’abord un « déni de mort », puis qui va rencontrer plusieurs personnes, qui lui redonneront « l’envie de vivre ».
Elle compare tout d’abord sa mort à un rêve éveillé. J’ai eu le même sentiment durant tout le livre, tout était irréaliste, loin de ce que l’on peut s’imaginer du Paradis.

Liz est une jeune fille qui se retrouve déconcertée par sa situation : on lui apprend qu’il y a une vie après la mort, qu’elle doit s’efforcer de vivre comme si elle était en vie et trouver un métier. Sauf que ça ne l’enchante pas du tout. On comprend. Qui voudrait rajeunir, alors que tous les enfants rêvent de devenir grands ?
Cette héroïne est parfaitement normale, mais le destin va la transformer (au niveau caractère, j’entends).
Calme, sans histoire, je n’ai pas trouvé qu’elle avait une personnalité très poussée. Je ne pense pas que l’auteure ait voulu favoriser le contexte du livre, le décor, car lui non plus, n’était pas trop creusé. Alors, oui, il y a l’idée, LA bonne idée qui fait le fil de l’histoire, mais c’est tout.
Son amour pour sa famille est touchant, surtout du fait qu’elle en est arrachée. On la voit évoluer loin de ceux qu’elle aime, et on se rend vraiment compte que personne n’a envie de partir aussi tôt.

Parlons un peu de la plume de l’auteure : simpliste, pas un vocabulaire très recherché… Un livre jeunesse normal. Principalement que des dialogues, les descriptions sont faites par conversations (c’est à dire que les personnages expliquent à un autre ce qu’il faut savoir sur cet univers), c’est dommage, on n’est jamais contre quelques descriptions.
Malgré cela, l’auteure nous fait rire, c’est léger, et la mort, qui est un sujet censé être triste, ne nous semble plus si horrible. La mort n’est plus une fin en soi.

En conclusion, pour la bonne idée de l’auteur, l’humour, et pour le personnage tout de même attachant, c’est un livre à lire.

Une lecture agréable

Publicités

Une réflexion sur “Une Vie Ailleurs – Gabrielle Zevin

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s